• mini-Diane ;)

#23 Interview Jenny J.R



Hello,


Pour cette dernière interview, j'ai le plaisir d'avoir eu la participation d'une auteure qui me touche particulièrement. Sa sensibilité, son humour, sa façon de voir l'écriture et ses valeurs ne peuvent que nous rapprocher.

Discrète, mais non moins talentueuse, je vous laisse en compagnie de Jenny.

Qui es-tu ? Qu'écris-tu ? Je suis Jennifer, une petite personne sensible qui a un grand univers dans sa tête. J'écris dans des genres divers et variés : roman, roman fantastique, conte philosophique, roman pour enfants. Je m'autorise tout. Du moment que l'idée s'installe dans mon esprit, c'est qu'elle doit y grandir.


Vrai nom ou nom de plume ? nom de plume

Pourquoi ? Parce que je voulais "mon nom à moi". Une identité propre en tant qu'auteure.


Enfant, est-ce que tu inventais des histoires ? Pas seulement enfant. Aujourd'hui encore, ça fleurit dans ma tête !


gif

Qu'est-ce qui t'as conduit à l'écriture ? Aucune idée ! J'ai regardé un film, petite, et j'ai eu envie de réécrire le scénario "avec mes mots". J'ai dû déchirer la dizaine de pages que j'avais rédigées en me disant "Non ! Tu vas écrire des histoires à toi !" J'ai pris un nouveau cahier et j'ai commencé à écrire. J'avais 9 ans.

gif

As-tu un auteur modèle ? Lequel et pourquoi ? Absolument pas. Je ne fais aucun plan. J'entame toujours un nouveau carnet pour chaque nouveau roman. Je remplis quelques pages et je le laisse de côté pour commencer à écrire tout de suite. Je laisse les personnages faire ce qu'ils veulent. La fin que j'avais en tête initialement n'est jamais la même que celle que j'écris. Je me laisse surprendre.


Où trouves-tu ton inspiration ? Partout : un lieu, un mot, une phrase. C'est toujours un petit déclic qui me fait débuter un projet. Et c'est toujours un second déclic qui me fait quitter la terre du milieu : cet endroit où l'on avance dans un désert aride. Ce moment de "je ne sais plus où je vais". C'est toujours l'étape la plus difficile dans un roman : le milieu.


Quel est ton rituel d'écriture ? As-tu des grigris, des tocs, des superstitions ? Je n'en ai pas. Enfin si, peut-être un. J'écoute de la musique. Fort. Sois de la musique toute douce, soit du rock (et généralement, à ce stade, j'écris vite et bien.)


gif


Maison d'édition ? Autoédité ? Les deux ? Aucun ? maison d'édition


Parle nous de tes ouvrages J'ai rédigé et publié chez Retz un ouvrage pédagogique (c'est ma profession de base). Mais les romans sont mon plaisir ultime.

Les éditions Livresque ont publié mon roman fantastique "Le vieux Macloq", une histoire de pirates, de sirènes, de malédiction. La quête du Vieux Macloq qui veut retrouver le capitaine qui l'a élevé comme son fils.

M+ a publié "Romançons-nous un peu", un roman tout doux, rempli des mots de ma sensibilité. Lucile quitte tout pour fuir et elle plonge dans une correspondance particulière : celle qui va lui redonner confiance. Et à travers son blog, elle redécouvre son plaisir d'écrire et qui elle est réellement.

Le petite dernier, ce sont "Les cauchemars du Baku", le premier tome d'une série pour les ados. On plonge dans le monde des Yokaïs et on se fait peur !

Et en novembre, M+ publiera le premier tome d'une trilogie fantastique.



Un extrait à nous partager ? Elle me fait tourner la tête.

Je ris. Oui, je ris. Sachez que je pleure aussi. Vous voilà rassurés. Peut-être.

Peut-être pas, finalement. Parce que vous avez peur que le château de cartes ne s’effondre entre vos doigts. Je vous ai accordé mes silences. Il était plus facile de vous écouter parler.

Et un jour, je vous ai écrit, vous en souvenez-vous ?

Avec vous, le sourire s’est installé dans mon cœur. Grâce à vous, j’ai eu la force de prendre dans mes bras un rêve timide. Auprès de vous, j’ai pleuré, en vous tenant la main, sans jamais la lâcher. Plus rien n’a de sens, vous me l’avez dit. Et moi, j’ai ri de plus belle. Tout n’est que sens, au contraire !

Malgré cette épée de Damoclès qui se balance, menace, entaille, puis se retire un peu, je fabrique des moments heureux. Mon Dieu, c’était il y a cinq ans. J’écrivais. Je vous écrivais, sans vraiment le savoir. Nous devrions nous réjouir de cet anniversaire. À vos côtés, chaque jour mérite une célébration singulière. "Romançons-nous un peu"


Parle nous de cet extrait. Pourquoi l'avoir choisi ? C'est le début, tout simplement. C'est ainsi que l'on entame une rencontre.


Quels sont tes projets ? Ecrire. Ecrire. Ecrire. Pour (enfin) terminer tous les romans que j'ai en tête !

J'aimerais rencontrer "mon" éditeur d'album jeunesse.

C'est un travail qui me plait beaucoup : écrire pour les petits.

Et j'ai pas mal de projets aboutis. Il n'a plus qu'à toquer à mon réseau, je l'attends. ^^


Comptes-tu écrire toute ta vie ?

OUI. (elle a dit oui !!!!!!!!!)

gif

Où peut-on trouver tes romans ? En librairie. Sur le site des éditions. Sur tous les sites de vente en ligne.


Donne nous les liens pour te suivre et se procurer tes livres Facebook

Blog il y a de quoi découvrir !

Instagram

Sur le site de M+ Editions

Sur le site des éditions livresque


Le mot de la fin Bienvenue dans mon univers !

Merci Jenny pour cette interview.


Merci à tous les auteurs qui ont participé à mes interviews. Merci à vous, lecteurs, de les avoir suivi pendant ces nombreuses semaines.

Je m'en vais consacrer du temps au lancement du Tome 1 des aventures de Lucia. Les interviews reviendront, elles seront mensuelles. Je vous en dirai plus le moment venu.


A très bientôt

Bizzzz

Diane













7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout