• mini-Diane ;)

# 14 Interview : Gin Zenemig



Hello,


En ce beau samedi de juillet, je reçois une auteure qui vit de l'autre côté de l'Atlantique, au Québec.

Vous l'aurez compris, mes interviews n'ont pas de frontières, tout comme l'imagination et la création.

Je vous propose de découvrir une jeune femme qui vous donnera peut-être le frisson. En tout cas, c'est son but.


Gin, c'est à toi !


Qui es-tu ? Qu'écris-tu?

Gin Zenemig, Auteure de 35 ans née au Québec, avec un petit bout d’Argentine.

J'écris principalement du fantastique-contemporain et des dystopies, m’inspirant de quelques flashs cérébraux ainsi que des divers livres, films ou séries d’épouvantes et de science-fiction depuis très jeune. J’ai toujours particulièrement apprécié les créatures monstrueuses et les super pouvoirs, sans compter les histoires de fantômes et/ou de possessions démoniaques. Il ne se passe pas une journée sans que je ne puisse écrire quelque chose. Écrire fait partie intégrante de ma vie et ce, depuis maintenant plus de 15 ans. Sinon, je suis une amoureuse finie des animaux ainsi que de la nature. J’aime l’art sous toutes ses formes et peindre, dessiner et chanter sont des petits plaisirs que j’aime m’accorder.

gif

Vrai nom ou nom de plume ? nom de plume

Pourquoi ? Parce que de toute manière la majorité le prononce mal à l'endroit.


Qu'est-ce qui t'as conduit à l'écriture ? Tous ces mots et ces histoires qui s'entrechoquent dans mon crâne et qui ne demandent qu'à sortir. (comme je te comprends)


Enfant, est-ce que tu inventais des histoires ? J'étais le « maître du jeu », en général, alors je dirais que oui :3


Quel est ton rituel d'écriture ? As-tu des grigris, des tocs, des superstitions ? Il m’arrive parfois d’écrire dans le plus total des silences sans même le réaliser, comme il me plait aussi de laisser couler divers albums, souvent dans le genre Métal. Ah oui, un petit café (ou bien un thé vert) à portée de main est toujours le bienvenue.



gif

Comment organises-tu ta vie pour pouvoir écrire ? Je m'impose au minimum trois heures par jour. C’est le moment de la journée où je considère me reposer. Sans ce moment dans ma journée, elle me semble simplement incomplète.



Parle nous de tes ouvrages Ils sont majoritairement sombres, lourds. Même s’ils savent être ponctué d’un peu de légèreté, j’aime déranger à travers les mots, mettre l'emphase sur des scènes qui pourraient nous faire détourner le regard dans un film, en général. Je ne cherche pas particulièrement que des moments sanglants, mais aussi ceux où on ressent un certain malaise en lisant. Certains disent que c’est parfois pire de laisser les lecteurs imaginer des scénarios terribles. Pas de la façon dont je les décris.


Maison d'édition ? Autoédité ? Les deux ? Aucun ? Nous sommes en discussion présentement. (bonne chance !)


Quels sont tes projets ? Grâce à la saveur horrifique de ma plume, être un jour comptée parmi les auteurs Québécois qui font frémir.



gif


Que conseillerais-tu aux personnes qui veulent se lancer ? Goooooooo!


Où est-ce qu'on peut se trouver tes romans ? Pour le moment, j’ai commencé à déposer sporadiquement quelques œuvres brutes sur une plateforme gratuite. J’ai pris cette décision dans le but de pouvoir donner aux curieux la possibilité de se mettre quelque chose sous la dent et parce-que j’ai choisi de cesser de garder mes univers et mes personnages uniquement pour moi ou pour un cercle restreint « en attendant ».


Donne nous les liens pour te suivre et se procurer tes livres Facebook

Wattpad


Le mot de la fin Chocolatine *fuit*


Merci Gin et merci à vous pour votre attention. N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires, nous y répondrons avec plaisir.


Bizzzz

Diane















15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout